img-0709

Accouchement

Descendez, on vous demande. Et voilà, le grand jour est venu… Ou plutôt la longue nuit !

Cela fait déjà deux jours et deux nuits que vous surveillez attentivement la future Maman et pendant que vous vous impatientez, elle, elle promène, doucement, calmement, de pièces en pièces.

Et voilà que son humeur change. Elle reste bien près de vous, va d’un endroit à un autre, et enfin se « pose ». Sa respiration se fait parfois plus rapide, elle  halète même, et son ventre se contracte.

… vous avez deviné, les contractions commencent.

Alors, vite mais sans stress récapitulons : Ai-je tout bien préparé ?

  • « Poire » auditive pour envoyer de l’huile si un bébé est coincé, voire s’il arrive par siège
  • Dodo avec la plaque chauffante (déjà branchée depuis deux jours au cas où) et un linge propre pour accueillir les bébés pendant la naissance de ses frères et sœurs.
  • Sopalin ou mouchoir en papier pour couper le cordon, éponger le nouveau-né, mettre le placenta
  • Un petit « remontant » pour la Maman en cours d’accouchement (nuage de lait ou un jaune d’œuf avec un peu de sucre qui sera préparé juste avant de le lui donner)
  • Lavez-vous les mains et armez-vous de patience

Dans le meilleur des cas tout se passe bien et tout va très vite…. Mais parfois on peut rencontrer quelques complications.

Lorsque le premier bébé est né, surtout ne le tirez pas. Le placenta est encore à l’intérieur et rompre le cordon peut stopper l’expulsion de celui-ci, ce qui pourrait provoquer une infection chez la minette.

Libérez le petit de sa poche pour qu’il puisse respirer.  Epongez le avec une feuille de sopalin ou mieux une serviette éponge chaude posée préalablement sur un radiateur, ceci  afin qu’il ne continue pas à respirer du liquide. Essuyez son corps énergiquement  afin qu’il ne prenne pas froid. Parlez doucement à la maman pour la faire patienter, félicitez-la. Il faut qu’elle évite de bouger pour ne pas tirer sur le cordon, ce qui pourrait provoquer une hernie ombilicale au petit .

Ça y est, une autre petite contraction arrive. Le placenta va sortir et ce sera le moment de couper le cordon du petit. Avec un petit bout de sopalin effectuez une forte pression sur le cordon à 1 ou 2 centimètre du nombril du petit, puis coupez. Autre solution, attachez fortement le cordon avec une petite ficelle et coupez le cordon de façon à ce que la ficelle reste sur la partie « accrochée » au petit.

Une fois cela fait, il faut faire crier le bébé afin de lui dégager les poumons.

Placez le petit dans votre main. Le haut de la tête (front) contre vos Index, Majeur et Annulaire. Le reste du corps le long de la paume (dos du bébé contre la paume). Votre pouce vient se rabattre sous le petit afin que vous ayez un bon maintien de celui-ci. Faite effectuer un balancier à votre bras. Le but étant de faire sortir l’eau des poumons s’il y en a par force centrifuge. Il faut faire ce système de balancier jusqu’à ce que le bébé miaule fort…Vous pouvez, enfin mettre le bébé avec sa maman pour un moment tétée avant la prochaine contraction.

Dès la contraction suivante, enlevez le petit et le déposer dans le dodo chauffé à proximité de la maman. La prochaine naissance sera une répétition de la précédente.

Descendez on vous demande atte

Lorsque tous les petits seront nés (vous le saurez si vous avez au préalable fait une radio 10 jours avant), vous pouvez mettre tous les petits avec leur maman afin que celle-ci puisse les nettoyer, les sécher et leur donner à manger.

…. Et enfin être sereine !

Quant à vous, vous pouvez nettoyer tous les accessoires, jeter tous les déchets et une fois toute la petite chambrée rangée, alors vous pourrez vous poser et admirer cette belle chose qu’est la Vie !

Avant de laisser Maman et petits seuls et tranquilles, il faudra prendre soin de placer votre plaque chauffante sous le dodo qui abrite la petite famille car si la maman s’absente, il ne faut pas que les bébés prennent froid.

Complications  possibles :

  • Parfois, il peut arriver que le premier bébé ait du mal à sortir (trop gros ou naissance par siège). Il faut alors au moment d’une contraction injecter dans le vagin de la maman de l’huile. Ceci à l’aide d’une « poire » auditive pour plus de facilité (elle sera préparée à l’avance, l’huile de table ou autre ) .
  • Si le travail dure trop longtemps (contractions longues), il se peut que le bébé naisse alors que la poche s’est rompue depuis déjà plusieurs minutes. Le bébé risque de naître à moitié noyé. Il faut alors rapidement dégager ses narines. Aspirez doucement le nez du petit et massez-le très vigoureusement (dos, torse). Dès qu’il commence à bouger et « miauliner » effectuer rapidement le système de balancier pour lui dégager les poumons. Même si le bébé crit, il faudra le surveiller dans les prochaines heures et en cas de doute effectuer à nouveau le balancier pour le faire crier. Placez régulièrement le torse du petit bout contre votre oreille afin d’écouter si vous ne percevez pas une respiration anormale.
  • Méli-mélo de cordon : Si votre bébé est né…. Et qu’un deuxième arrive alors que le placenta du premier n’est pas sorti. La situation devient ingérable. Un bébé risque de mourir…. Vous n’aurez peut-être pas d’autre solution que de « libérer » le bébé de son placenta (et oui, parfois tout ne se passe pas comme l’on veut). Pas de panique. Il faut absolument que vous regardiez que chaque placenta sorti est entier (en un seul morceau) et que vous ayez bien un placenta par bébé. Si ce n’est pas le cas, alors il faut absolument consulter un vétérinaire afin qu’il puisse administrer à votre minette un antibiotique pour nettoyer son utérus (mais 9 fois sur 10, le placenta est rejeté pendant une contraction).

Voici l’aperçu d’un « timing » de naissance afin de vous donner une idée sur le temps qu’il peut s’écouler pendant la naissance entre deux chatons :

 Sur une naissance de 5 chatons (poids moyen 80gr) :

Premières contractions à 7h20

Naissance Chaton 1 : 7h40

Naissance Chaton 2 : 8h09

Naissance Chaton 3 : 8h29

Naissance Chaton 4 : 9h26

Naissance Chaton 5 : 9h35

Naissance Chaton 6 : 9h45

 

Sur une naissance de 4 chatons (poids moyen 100gr) :

Premières contractions à 21h50

Chaton 1 : 23h10 (siège) réanimation du bébé

Chaton 2 : 23h51

Chaton 3 : 00h10

Chaton 4 : 00h43 (siège)

 

Sur une naissance de 6 chatons (poids moyens 80 gr) :

Pour info, saillie après piqure contraceptive

Premières contractions à 2h20 (contractions très faibles)

Chaton 1 : 4h00 (mort-né)

Chaton 2 : 4h09

Chaton 3 : 4h25

Chaton 4 : 5h16

Chaton 5 : 6h41

Chaton 6 : 7h41

La durée entre deux naissances peut variée et ne pas être pour autant dangereuse, mais en règle générale, il faut que le premier bébé naisse au maximum 1h30 après le début du travail. Si cela dure plus longtemps, alors il faut s’attendre à un problème.

Une première mise bas pour une chatte est toujours source d’angoisse mais ne rien laisser paraître car la minette vous observe et se raccroche à votre regard alors Z E N

DESCENDEZ? ON VOUS DEMANDE

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire